Le CLUB  STAЯ!ИUX
logo-sx-bw-cravate.jpg
PROPULSER LE LOGICIEL
LIBRE et OPENSOURCE
  • jeu 18 octobre  

  • StarinuX : Logiciel Libre et OpenSource
    Starinux - Utiliser office-2000 sans licence

    Utiliser Windows et Microsoft-Office sans licence est-il un acte délictueux ?

    Ces propos ne sont pas une incitation à vous soustraire, au copyright d'un logiciel, ou aux logiciels Libres. L'objectif est de vous faire comprendre l'aberration et le danger des formats propriétaires.

    Étude de 2 cas courants :
    1) Vous recevez dans votre Boîte Email un document bureautique au format .DOC. sophistiqué d'une certaine importance.
    2) Une entreprise vous impose l'envoi d'un document bureautique sophistiqué au format .DOC, .XLS, .PPT.

    Mode opératoire :
    Ces fichiers sont dans un format PROPRIÉTAIRE et NON standard, de la Société Microsoft, avec obligation d'avoir l'outil PROPRIÉTAIRE et PAYANT, pour l'ouvrir ou le créer : "MS-Office", ainsi que le support (système d'exploitation - OS) : "Windows".
    Pourquoi vous impose t-on un logiciel payant, alors qu'ils en existent d'autres : libres et gratuits ? :
    Les traitements de texte libres de qualité dont les fameux : "OPENOFFICE" (OO), LIBRE-OFFICE, ABIWORD...
    Contrairement à MS-Office, ils s'utilisent sur de multiples plates-formes, dont Linux, MAC, Linspire, Unix, Solaris (SUN), Windows ... etc ... (Le format "courrier" d'Open+Libre Office est maintenant : ODT , OpenDocument Text , Open Document Format)

    Seulement voilà :
    Ces bons outils libres, permettent également de lire et de créer des fichiers propriétaires .DOC. La conversion du format d'origine au format .DOC offre parfois un rendu plus ou moins dégradé, (conversion .ODT <=> .DOC) ne peut pas toujours garantir une qualité optimum des documents autre que les siens. Dans l'édition numérique, des utilisateurs ne peuvent pas dialoguer correctement avec d'autres utilisateurs

    POURQUOI CELA ? :
    Microsoft refuse et interdit de mettre à disposition ses codes sources, obligeant les concurrents à trouver des "artifices" de sioux pour implémenter dans leur produit les conversions aux formats microsoft.

    Nombreuses sont les entreprises privées, publics, les administrations, qui imposent EXCLUSIVEMENT des documents bureautique dans des format propriétaires, créés à partir de "MS-Office" (.DOC, .XLS, .PPT...).

    Conséquences :
    Vous êtes contraint de vous procurer l'outil et l'OS Microsoft, afin de pouvoir lire et créer les fichiers cités plus haut.
    Vous vous retrouvez face à un dilemne : Vous procurer ces outils sans respect du copyright vous place illico dans la faute. En cas de contrôle, vous risquez condamnation par la Justice, au même titre qu'un vol.
    La règle du jeu faussée :
    - Ce n'est pas l'inventeur du format .DOC qui a participé aux outils libres
      pour pouvoir lire et créer dans son propre format sur d'autres plate-formes !
    - Il refuse de mettre à disposition ses codes sources, empêchant les concurrents
      d'ouvrir correctement les documents au format Microsoft.
    - Il refuse de standardiser ses formats de documents, alors que les autres le font.
    - Son traitement de texte ne fonctionne que sous son propre OS : "Windows". (et Mac, propriétaire)

    Êtes vous obligé(e) d'avoir un outil payant pour ouvrir et lire un courrier papier ?

    CONCLUSION :
    Un demandeur d'emploi enregistre son CV sous Openoffice ou Libreoffice au format .DOC, il sera lu sous "MS-Office" avec un aspect un peu dégradé et les fâcheuses conséquences, alors qu'ouvert sous le même éditeur original, il serait impeccable.

    Microsoft mériterait de se voir condamner à nouveau et fermement pour stopper son "abus de position dominante et de contraintes graves".

    Le copyright et le succès planétaire imposent des solutions que ladite entreprise et les législateurs n'ont pas prévu.

    Utiliser "Windows, MS-office", sans licence, n'est pas un acte délictueux , sauf quand :
    - le marché de l'informatique sera plus équitablement réparti,
    - entreprises et administrations n'imposeront plus un format privé non standard de documents,
    - Microsoft mettra à disposition gratuitement son outil bureautique sur tous les systèmes d'exploitation.
    - elle acceptera de standardiser ses formats de fichiers.
    - les éditeurs de logiciels offriront leurs produits sur d'autres plateformes que le sempiternel "Windows".

    Ce jour là, 100% des Hommes pourront (ENFIN) dialoguer LIBREMENT et LÉGALEMENT et utiliseront les outils Libres.

    IMPORTANT : L'ISO (International Standard Organization) a adopté en 2008 le format standard bureautique OOXML de Microsoft :

  • ISO format OOXML (cliquer)     ISO format PDF (cliquer).
  • Il faut regretter que l'ISO n'ait pas choisi le format déjà très ouvert et multi-plate-formes d'OpenOffice, ce qui est bien attristant (on récompense le mauvais élève).

    La firme de Redmond va t-elle modifier son attitude ou plutôt renforcer sa coutumière domination ?

  • Réagir à ces propos | page précédente   |   à l'accueil.