Le CLUB  STAЯ!ИUX
logo-sx-bw-cravate.jpg
PROPULSER LE LOGICIEL
LIBRE et OPENSOURCE
  • dim 25 février  

  • StarinuX : Logiciel Libre et OpenSource
    Starinux - Linux : réussite ou échec

    GNU/LINUX : échec ou réussite ?     Lentement robinet goutte a goute.gif mais sûrement ?

    Le pourcentage des parts de marché de Linux :
    Une étude de la Société d'Analyse I.D.C. (http://www.idc.com/france) émanant du site bien connu ZDNET table sur une croissance annuelle de près 26% des revenus de l'« écosystème » Linux. Rien que pour les PC, les zones Europe et Asie devraient leur faire la place belle avec 9% des livraisons en 2008. Environ 17 millions de PC neufs ou d'occasion exécutant un système d'exploitation basé sur Linux seront vendus en 2008, estime la société d'études IDC. Si l'OS "OpenSource" restera largement devancé par Windows, les analystes prévoient que ces machines verront leur part de marché passer à 7% contre 3% en 2003.

  • Infos ici : http://www.ZDNET.fr/actualites/informatique/0,39040745,39194151,00.htm
  • Sans statistiques sérieuses et fiables, point de salut
    Tout d'abord il faut dissocier le marché professionnel et grand public. Sur ce dernier les statistiques seraient de 95% pour Microsoft contre 0,78% pour Linux. ZDNET et l'IDC disent la même chose depuis 10 ans. L'année prochaine il suffira de modifier "2010" par "2011" etc ... La Société IDC indique 3% mais en 2003 ...: et en 2005 ? De plus, si la part de marché de LINUX passait de 3% à 7% (soit 4 points), cela représenterait plus de 100% d'augmentation, ce qui est trompeur. ("Méfions nous des statistiques, à qui on peut faire dire tout et son contraire" disait André Malraux). En effet, une entreprise qui vend un article une année, puis deux l'année suivante dira : notre Chiffre d'affaires a augmenté de 100%, à la grande admiration de certains. C'était la technique utilisée par la propagande des pays ex-communistes : Notre production d'acier a augmenté de 500%. Mais quelle est la production en tonnes ?

    Mais soyons plus sérieux (commentaires suite ...) :
    Nous nous réjouirions, évidemment, si les statistiques d'IDC se révélaient vraies ! Les sources des statistiques de l'Institut IDC sont indiquées plus bas. Mais : L'information publiée sur le site de ZDNET date depuis 2003 ! Elle reste inchangée depuis cette date, sauf les pourcentages qui s'incrémentent à chaque nouvelle année. Comment se fait-il que LINUX, qui a acquis ses titres de noblesse, stagne SEULEMENT à 3% ou 0,78% (on ne le sait même pas !) de parts de marché et ce depuis 15 années.

    Connaissez vous un produit grand public de qualité, d'un coût limité qui stagne à 1% du marché mondial depuis 15 ans ?
    Attention : sur le marché des entreprises, le taux de pénétration de Linux est plus important sans pour autant avoir une publication officielle de statistiques sérieuses. Il en va de même pour les Logiciels Libres (NON OS) qui ont une croissance exponentielle et représentent près de 50% (mars 08) (FireFox, OpenOffice ...).

    La plupart des Clubs Linux (GUL ou LUG) sont aveuglés par leur passion du Libre et n'ont qu'une expression : "Linux, Linux, Linux !" Entreprendre une étude de marchés, et connaître les freins des utilisateurs pour Linux, est capital ! Répondre à ces 2 questions : Ou en est-il ? Que veulent les utilisateurs ? permettraient de construire un avenir pour Linux : savoir ou il est et fixer des objectifs.
    Malheureusement, une part militantiste de la communauté LINUX sont des passionnels prétentieux et sectaires. Ils sont encore loin d'en arriver à un constat réaliste. Inutile d'argumenter avec eux, ils tiennent invariablement leur Logorrhée". Ils sont fâchés avec les chiffres et disent : "Linux ne cesse de progresser, ça bouge !" (pas tant que ça ..!). Ils participent activement au Salon "Solutions LinuX", mais ne vont prêcher qu'à des convaincus. Linux mérite mieux que des "passionnels bornés" !
    Remarque : Firefox et OpenOffice, dont le succès est évident, s'utilisent sur de nombreuses plate-formes : Windows, Mac, Unix etc ...
    C'est un des objectifs de StarinuX de contribuer à sortir de cette navrante ornière.
    Nous avons réalisé quatre sondages dont :

  • Freins ou turbo à Linux. (cliquer) (merci d'y répondre) qui apportent déjà un éclairage intéressant
  • et d'autres liens sur les statistiques de GNU/Linux :

  • Linux grimpe dans les entreprises
  • La part de marché Linux.
  • Voyons la suite de l'étude statistique sur un plan plus approfondi :
    De nombreux acteurs de l'industrie IT poussent Linux, tant sur les PC de bureau que les portables. Notamment le distributeur RedHat, ainsi que Novell, Sun Microsystems, Adobe Systems, Hewlett-Packard, IBM ou encore Intel. «Cette prévision devrait aider les acteurs encore secondaires à renforcer leur légitimité sur le marché. Linux n'est plus un phénomène marginal, mais un acteur majeur», indique IDC. L'étude concerne l'ensemble de «l'écosystème Linux», soit les ventes de PC et serveurs sous Linux, ainsi que les packs logiciels Linux tournant sur ces machines. Un «écosystème» qui connaîtra une croissance annuelle de 25,9%, pour atteindre au total 35,7 milliards de dollars en 2008. Secteur par secteur, cela donnera: 14 milliards de dollars pour les packs logiciels, 11 milliards pour les serveurs, et 10 milliards pour les PC. Du côté des PC justement, la part de marché devrait être inférieure à la moyenne prévue tant en Amérique du Nord que du Sud, avec 4%.
    Mais, en revanche, plus élevée dans les zones EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) et Asie-Pacifique, avec plus de 9% des livraisons pour chacune d'elles.

    Un mode de calcul plus favorable:
    Dans le secteur des serveurs, le chiffre annoncé de 11 milliards de dollars, toujours à l'horizon 2008, est plus élevé que dans une précédente étude, publiée en début de mois. IDC avait alors avancé le chiffre de 9,1 milliards, obtenu par un calcul différent. L'institut avait en effet appliqué ses méthodes habituelles, en comptabilisant une vente de serveur Linux uniquement lorsque c'est le _self OS installé. Or cette fois, IDC a pris en compte tous les serveurs exploitant Linux, y compris ceux sur lesquels l'OS cohabite avec d'autres systèmes, explique l'analyste Gillen. Linux est très utilisé dans les serveurs intégrant des processeurs basés sur l'architecture x86, capables de faire cohabiter à la fois Windows et Linux. Il est également très répandu sur les "mainframes" d'IBM, les systèmes équipés de processeurs Power, les serveurs signés Hewlett-Packard et ceux d'autres marques basés sur des processeurs Itanium d'Intel. L'étude a été commandée et financée par un consortium rassemblant de grands éditeurs de logiciels, indique l'analyste d'IDC Al Gillen :

  • Open Source Development Labs(OSDL) (cliquer)
  • OSDL a rendu publique cette étude pour faire contrepoids à la campagne de Microsoft baptisée "Get the Facts".
    Dans ce cadre, le "géant" du logiciel finance lui aussi des rapports et études, visant à assurer la promotion de Windows au dépens de Linux.

    Réagir | à la page précédente |   à l'accueil.