Le CLUB  STAЯ!ИUX
logo-sx-bw-cravate.jpg
PROPULSER LE LOGICIEL
LIBRE et OPENSOURCE
  • mer 19 décembre  

  • StarinuX : Logiciel Libre et OpenSource
    Starinux - Mandriva dans le rouge

    La société   a cédé sa place à OPENMANDRIVA

    La saga et l'aventure MANDRIVA.

    Elle édite la fameuse distribution GNU/Linux, ex Mandrake (France) + Connectiva (Brésil) = Mandriva.

    La situation financière est critique (juin 2010) :

    Informations concernant une éventuelle acquisition de MANDRIVA par :

  • la société française LINAGORA   |   l'entreprise britannique LIGHTAPP.
  • Et voici une autre nouvelle : un fond russe entrerait dans le capital de Mandriva (le 11/07/2010)
    C'est ce que nous apprend un article du journal économique russe Kommersant :
    "Le fond d'investissement russe NGI Fund aurait acheté une participation dans la société Mandriva. Les modalités de cette acquisition ne sont cependant pas encore connues. Selon plusieurs experts, cette entrée au capital de Mandriva ferait partie d'un plan russe pour créer un système d'exploitation. Cette opération a reçu l'aval du conseiller du président russe et l'actuel ministre des Communications, Leonid Reiman".

  • Lire la suite : www.quebecos.com/modules/news2/article.php?storyid=336
  • S'agit-il d'un effet de pub de la part des entreprises candidates, en quête de notoriété..?

    Mandriva et / ou MAGEIA ? (that is the question !) : le feuilleton continue (17/09/2010) :
    Mandriva cherche toujours et activement un repreneur et pendant ce temps, les employés licenciés de Mandriva créent une association à but non lucratif pour porter une nouvelle distribution :

    la nouvelle distribution GNU/Linux, composée d'ex-employés de Mandriva et d'autres contributeurs. Il s'agit en gros du fruit d'une scission de Mandriva. Un fork plus précisément.

  • La suite et plus de précisions   |   http://mageia.org/fr.
  • "Mandriva est loin d'être mort et compte rebondir !" (20/09/2010) :
    Alors que les créateurs de Mageia disent "ne pas croire dans les projets de Mandriva", son directeur technique indique : "nous cohabiterons très bien, cela va même nous aider".
    Pour l'éditeur : "l'avenir passe aussi par la recherche et le développement dans différents domaines (Linux embarqué, cloud computing, services en ligne, gestion de la complexité ... etc) et serait sur les rangs pour l'équipement de 800.000 postes dans les écoles Brésiliennes. Elle va bientôt participer au projet Compatible One (cloud computing) et à Solen (livre électronique). Avec une telle feuille de route, Mandriva espère enfin voir le bout des difficultés."

    Mais cette feuille de route sera t-elle tenue, même en partie ? : oui, selon ce lien (décembre 2010) :

  • les écoles brésiliennes sous Mandriva Linux   |   Mandriva compte rebondir     |     Mandriva se rebiffe.
  • Et maintenant, deux affaires à suivre pour la suite du feuilleton ... : MANDRIVA et / ou MAGEIA !

  • 17 Janvier 2012, la société Mandriva est au bord de la faillite et en cessation de paiements.
  • Récemment, une équipe de développeurs indépendants créé un fork de Mandriva avec succès =>

  • OPENMANDRIVA (cliquer).
  • L'entreprise tente encore de rebondir en créant le système Pulse-Mandriva, ciblant une client`le plus professionnelle, mais la fin définitive de Mandriva est annoncée le 28 mai 2015.

    Le feuilleton est donc terminé! (c'est une belle aventure, reprise par le fork Mageia et l'association OpenMandriva).

  • Réagir   |   page précédente   |   à l'accueil.