Le CLUB  STAЯ!ИUX
logo-sx-bw-cravate.jpg
PROPULSER LE LOGICIEL
LIBRE et OPENSOURCE
  • dim 19 août  

  • StarinuX : Logiciel Libre et OpenSource
    Les ateliers LOGICIELS LIBRES mensuels de StarinuX

    MÜNICH AVAIT ÉCONOMISÉ 11 MILLIONS d'€ EN PASSANT À LINUX ET ELLE REVIENT À WINDOWS !


    27 Novembre 2012 :
    La ville de Münich avait migré plus de 80 % de ses 15.500 postes de travail sur OpenOffice, et LiMux sa propre distribution Linux basée sur Ubuntu, lui faisant économiser 11 millions d'€.

    Novembre 2017:
    Elle retourne casaque et revient vers une solution Microsoft Windows-10 pour... 49,3 millions d'€ !

    La chronologie des faits :
    En passant de Windows à LiMux, sa propre distribution Linux, la ville allemande de Münich a économisé à ce jour plus de 11 millions d'Euro, comparé au coût d'une migration équivalente vers une infrastructure Microsoft plus récente. En effet, la municipalité avait calculé que la migration de Microsoft Windows-2000 vers Windows-7 et Office-2010 lui aurait coûté un peu plus de 34 millions d'Euro au total.
    En migrant vers LiMux et en adoptant la suite de productivité OpenOffice.org, la ville a dépensé 22,8 millions d'Euro.
    C'est ce qu'indique un document publié la semaine dernière qui donne le détail du coût de la migration de 11.000 utilisateurs vers des applications Open Source sous Linux. La ville avait également évalué à 29,9 millions d'Euro la dépense pour une migration vers Windows 7 et OpenOffice.
    Ces chiffres comprennent le coût des licences logicielles, les mises à jour matérielles, la formation, le support externe pour diriger la migration et les processus d'optimisation, entre autres.

  • No, Microsoft, OpenSource software really is cheaper, insists Munich (cliquer).
  • MÜNICH se tourne vers le Libre, à contrario des quatre plus grandes villes françaises, Paris, Lille Lyon et Marseille, qui ont adopté Microsoft-Windows.

  • Cependant, Le premier MINISTRE français, J.M. Ayrault, recommande le LOGICIEL LIBRE.
  • Et déjà bien de bémols à cette initiative dont, sur la pression des lobbys informatique à logiciels propriétaires :

  • les Logiciels Libres ne seront plus prioritaires dans l'Éducation Nationale : cliquer.
  • Décembre 2013, La migration de LIMUX est bouclée :
    Une migration vers OpenOffice.org avait donné le ton ainsi que l'adoption du format de données ouvert Open Document Format en lieu et place de formats propriétaires.
    Aujourd'hui, sur les 15.500 postes de travail de la municipalité, 14.800 sont équipés de la distribution Limux. À l'origine du projet, il s'agissait de migrer 12 000 postes depuis Windows. D'abord basée sur Debian, cette distribution a par la suite adopté un socle Ubuntu (elle-même fondée sur la branche instable de Debian). La dernière version en date de LiMux s'appuie sur Ubuntu 10.04 LTS.
    Parmi les autres cordes à son arc, la ville de Münich a aussi adopté le plugin bureautique WollMux afin d'apporter des possibilités supplémentaires à OpenOffice.
    En novembre 2012, la municipalité avait indiqué que passer de Windows à sa propre distribution Linux lui avait permis d'économiser plus de 11 millions d'euros. Sur la base d'une étude conduite par HP mais dont seulement un résumé avait été rendu public, ces chiffres avaient été contestés par Microsoft. D'après cette étude, Munich aurait économisé 43,7 millions d'euros en restant dans un environnement logiciel Microsoft.
    Pour la municipalité de Munich, LiMux est considéré comme un pas important qui a été franchi pour une plus grande ouverture et indépendance vis-à-vis des éditeurs de logiciels propriétaires.

    17 Septembre 2013 :
  • Münich incite ses habitants à passer de Windows XP à Ubuntu (une ville intelligente).
  • ET LE DÉSASTRE EN NOVEMBRE 2017 ! :
    Non, Münich, du moins son conseil municipal, n'est plus du tout intelligent, la ville décide de revenir à Microsoft-Windows :
  • Microsoft construit son nouveau siège à Münich.
  • Le rêve opensource prend fin à Münich.
  • Notre sentiment : pour Microsoft, cette migration à la concurrence Linux était insupportable, d'autant qu'elle avait fait la une des médias et le tour du monde. Il fallait donc réagir. En lisant notre page, ses liens informatifs, vous aurez compris la méthode, un investissement énorme pour rattraper les marchés et "son honneur" perdus. Goliath-Micro$oft a gagné.

  • Réagir     |       page précédente     |     à l'accueil.